Dans l’impasse

Si le dispositif de préparation des repas ne fonctionna jamais vraiment, le réseau informatique permettant la communication au sein de la base ou en direction de l’extérieur, montrait une efficacité jamais contredite, sauf pour la maréchale des logis Gy, victime d’une sorte de malédiction. La maréchale des logis avait été chargée du ravitaillement et des relations avec les différents fournisseurs. Obligée par ses problèmes de dos à couper la gravité artificielle dans son bureau et ne recevant aucun des messages qui lui étaient adressés, elle contemplait, flottant nonchalamment, les solliciteurs culbuter et tourner, passant de la pesanteur du couloir à l’absence de gravité. Ses prunelles dardaient sans obligeance les importuns.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s