6 janvier 2019, troisième entrée

Dans ce spectacle, le personnage qui me réjouit le plus est celui de Bos le Clod, un clown hérissé d’une houppette hirsute, un visage furibond aux orbites froncées, tête basse comme celle d’un sanglier enragé par l’irruption d’un chasseur aviné sur son territoire, le tout orné de deux oreilles magnifiques, gigantesques, vertigineuses, et même pas fausses. Bos poursuit incessamment les autres artistes sur la piste, il gueule, il rugit, dans un verbiage incompréhensible, grah ! arrh ! bogognogno ! ouaouapurda ! et semblablement, il les colle en gesticulant de manière désordonnée, personne ne comprend rien à ses invectives ni à ses agitations, il ordonne, il s’irrite, il crache sa hargne, rien à faire, personne ne déchiffre. Alors, généralement, ses collègues le vident d’un coup de pied au cul, la conclusion habituelle, logique et répétée tout au long de la soirée. Depuis dix ans que j’assiste aux déboires de Bos le Clod, j’ai pu rencontrer, à quelques reprises, l’acteur qui endosse douloureusement son habit de flanelle, un vêtement aussi somptueux que boursouflé, le type se découvre charmant, d’ailleurs peu loquace, et garde comme un secret la frénésie de son double. Je ne manque jamais les représentations de ce cirque, le cirque Roupito, le cirque m’ennuie, en général, alors je peste de me trouver ici, prétendant, en lecteur assidu des récits attendrissants et biscornus de Didier Tronchet, m’y être fait traîner par mes foutus mômes. Je mange une barbapapa, je déteste ça, puis je me rentre pesamment, regrettant le repos que j’aurais mérité et qui fut loupé en ne glandant pas tranquillement chez moi. Enfin rendu dans mon repaire, je me glisse sous la couette en lâchant un soupir enthousiaste, puis je m’endors, bien content de mon sort, qui m’épargne le harcèlement de ces despotes juvéniles, mesquins, jaloux, méchants, que d’autres s’acharnent à enfanter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s