La clé

Deux clés permettent de déclencher le tir des missibles de la base, l’une d’elles détenue par l’autorité politique compétente, l’autre par le commandant de la place, le commandant Dant. Celui-ci en confia gravement la charge au capitaine Taine, qui la perdit, ne s’en avisa pas et l’oublia. Quinze mois plus tard, le caporal Halle la trouva dans une coursive, il crut qu’il s’agissait d’une des nombreuses clés de la cantine, et la rangea dans la boîte qui les contient toutes. La clé y reste encore, personne ne le sait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s