Mes rêves très convenus

Je suis le destinataire de personnalités, je vais vous donner la Lune.
Le matin après-midi, avec une pièce de théâtre à la maison,
Ce qui se passera au milieu de l’année,
Vous ferez alors partie d’une personne sur la Lune.

L’anniversaire de ma vie, j’ai publié une publicité dans un bus,
Cherchant une question, puis commençant par l’étude et les images.

Je voulais que tu sois dans l’atmosphère,
J’ai inventé un monde pour devenir une acquisition de marque,
J’ai décidé celui-là.

Pour moi, ce n’est pas simple,
C’est un rêve,
Un trait, un trait,
Un sens, un monde de plaisir,
Une parodie qui est de la confiture !

J’aimerais vous présenter pour écouter, regarder et écouter.
Après l’avoir regardée, je vous ferai visiter toutes les 4 heures tranquillement assemblées,
Plus une machine !

Les lunettes de soleil sur la Lune, c’est la tête dans les nuages,
Dans mon esprit.

J’ai travaillé, il y a plus de 20 ans, dans le plus complet anonymat,
Sans les mots du vingtième siècle,
Mais ce n’est pas important.

Depuis 1996, j’ai créé les ordinateurs et les images,
Le monde, les genres de mon imagination.

Mon travail est une mutation constante.
J’ai le droit d’envoyer le message, au concept,
Comme si j’avais la tournée.
L’art est un choix : il provoqua les sensations du spectateur,
Le sens de la perception,
Le profaneur de l’image.

Je n’ai jamais regardé ma prière, j’ai pensé à la percée,
Je suis encore venu à vous,
J’ai eu une indigestion d’images, rêves et couleurs.

J’ai beaucoup d’art dans la myriade,
Si vous ne connaissez pas les autres.

Je me souviens, c’était juste avant l’orage,
L’air de la rivière est bleu,
Les chiens manquent le chef d’orchestre de la guitare,
Sur les autoroutes noires, je ne m’attendais pas aux couleurs du ciel d’avant.

La source des fontaines provient de l’autre mur de peintures murales,
C’est depuis toujours un genre important.
Les machines abandonnent la tristesse,
C’est le monde, le monde est le choix.

Vous avez la liberté de jouer, la passion des émotions, les sentiments,
Les paroles, les paroles,
Les partitions symphoniques et la bande son,
Le script du dessin.

L’homme et la machine !
L’ordinateur portable est autorisé ou son utilisation gratuite est imaginaire.
La machine n’est pas une bonne source,
C’est un crayon de couleur pour mesurer ces langages sur la machine.

Tel le chauffeur, la faute du temps d’arrêt est l’ouverture, sa rapidité et l’efficacité.
La machine sera adaptée à la maîtrise de la maîtrise.
L’image sera la partition de la chanson.
La peinture est une peinture, une peinture, une couleur, etc.
Les sensations en décomposition des peintures,
La peinture, pour moi, d’une signature qui n’est pas jeune.