Tonton, ton ton tond ton thon

Pilier du monde,
j’ai pu quitter avec stupeur le costume de leader,
ou croire que toute autre chose &
séquentielle
c’est quand même bien.

Ton monde sur une pelouse naturelle,
mieux qu’une septième manche,
était une neige,
mais c’est un plus pour une commune,
il faut coupler le moment,
ficeler une longue scène du vieux continent,
se produire beaucoup ;
ils y viennent nourrir
le regroupement,
construction dans cette mort
plus que tout autre monde très loin du compte mais
une bonne source.

Ils nous ont demandé de trouver
les douze reprises du monde ;
j’aimais, bien triste.

Depuis, on saute, on est au courant,
soulignons que le petit de sa chienne,
selon nos sources le calme, je ne sais plus.

J’ai peur de nous,
nous nous sommes plus, saine concurrence,
les peurs ou la couleur,
la seule limite l’autonomie pour tous,
votre commune,
les autres nous suivons tous ceux devant nous,
c’est un plus pour nous,
du coup le pic est moindre.

Nous avions un flot de poussière,
un chien de traîneau,
je suis au club et le coach,
je suis une vraie berline,
puis finalement au monde
une minute plus tôt,
une minute plus tôt,
il retourne
les bonnes choses mineures.

On en connaît même plus
du classique,
l’homme au caucus,
le héros,
une image.

Ceci pour dire où nous sommes tout le monde sait que le monde,
bon quelques semaines,
ils sont fous un peu,
tout le monde prend plus,
nous en sommes convenus,
le monde est monde.

Le luxe ne tourne plus rond,
nous serons peut-être amenés à créer une boutique,
s’y colle l’absolu.

Le plan mécanique, plutôt mécanique,
& en notoriété il tourne,
là pour nous,
là où tout le monde doit être plus que le temps,
que le côté.
De retour, je me suis au même endroit.