Étienne, enclin à la physique

Je m’appelle l’équipe l’homme,
je suis physicien allemand du travail,
je dirige un laboratoire qui s’intéresse aux relations entre filles
mais je ne suis plus du sud sur la question du temps.
Il y a une dizaine d’années j’ai écrit plusieurs ouvrages,
qui peut-être vous saoulent,
à la recherche de sang dans le sens quotidien.

Réparer un nom qui sous-tend la perception
apporte une approche plus psychologique,
le film a ainsi récemment, c’est une invention de Du Lisier,
maîtrisé un bar de mathématiques.

Une longue conquête serpente très longtemps,
l’humanité a vécu avec,
pourtant un temps pourri, qui est celui que
que l’homme perçoit,
apparaît pour décrire des lois naturelles ;
un corps tombe,
c’est une notion très ancienne,
& quand on essaie de définir le souvent
on définit ce qui est très content,
on arrive à une sorte de redondance.

Mesurer le temps c’est Cindy, suffit de regarder sa montre,
et le mouvement du milieu
a des propriétés qui se donnent le nom d’une
victime du ton physique.
Il manque un petit
collégien pour contacter le ton physique.
Le cas du présent décret est intéressant parce que la pluie
l’alcool datent de l’automne,
c’est l’identification que nous faisons quasiment automatiquement,
car dans notre esprit
de la masse qui ne serait pas un carnet c’est absurde,
de la notation qui ne serait pas massive c’est absurde,
ils forment une espèce de courtillot à montant logique
dans lequel nous associons
de façon claire et précise,
fondamentale,
un groupe de symétries mathématiques à chacune des interactions.
Vous comprenez, pour ses chroniques,
le groupe est donc au complet,
cela fait partie du temps Tixier,
la théorie détermine complètement la structure de l’interaction,
donc toujours dans le bon groupe, une fois qu’on a trouvé, on ne retrouve pas en
l’occurrence les consommateurs.

La collection tenue claire
qui est responsable de la radioactivité
désigne l’attraction du terrefort, & prendre un troisième groupe
a marché magnifiquement, au sens où ce modèle standard
était plutôt à l’époque ce qu’on appelle les “accélérateurs pour opérer
un concert”.
Les accusateurs américains
regardaient ce que seraient les implications
si le modèle standard était l’apothéose
et à leur grande surprise ils ont constaté que si ces équations étaient
brèves, alors les particules élémentaires
devraient voir le match nul.
Comme le photon peloton de matière veuve
les électrons manquants masquent les pouvoirs que vous comprenez,
& les particules qui médiatisent les forces n’ont pas non plus le match
nul, les déposants intermédiaires qui médiatisent les interactions des cartables
sont très minces,
s’agissant de penser c’est évident.
Aristote a raison
et aboutit à des contradictions insurmontables,
la contradiction c’est très simple,
c’est un article génial
que personne ne lit,
& ensemble on va moins vite
que la beauté, quelle contradiction !

Les deux complices des chutes de collègues
craignent davantage le stylo que
la cocaïne
parce qu’ils croient à une loi qui n’est pas visible directement.
Il faut expérimenter il faut théoriser pour découvrir les lois
physiques qui sont kashi,
& les trois physiciens se sont rappelés ça.
Alors l’homme s’épie
& toujours le financier,
qui est décédé il y a quelques mois,
se rappelle qu’à parler d’égalité entre hommes
nous avons mal compris
ce cas-là.

On comprend qu’on peut comprendre, du coup,
quand le statut de la main porterait en
contraste avec
le VIP une envie de “laisse
cet échangeur” ; c’est un écœurement, comme
comparer un champ de neige
et les particules sans masse.
Imaginez les particules
sur les skis,
plus ou moins bien fartés,
sans frottement,
et nous qui regardons nous disons que le match nul
mesure la mauvaise qualité du fartage,
si le partage est très mauvais & très bonne
la massette
alors chants & cantiques
ont prédit l’existence
d’un délire de théoriciens,
une authentique révolution,
l’hypothèse qu’il y aurait des universités ayant des voix
différentes
de la vie telle que nous la connaissons de par chez nous.