Journal (57)

Le bidou plein, je me confectionne comme une crèpe au jambon, ma couette interprète la crèpe et moi, le jambon, le vent s’énerve contre le velux, mon oreiller accueille mon crâne, la pluie et le froid préparent leur prochaine campagne de siège, je me love, branche la boîte à fantasmes, savoure la tiédeur de la tanière. Aujourd’hui, retraite.