Journal (53)

Sur le boulevard, que je mate au travers des barreaux de mon local, également des symboles meuvent des personnes, on se dispose en airs flatteurs, on se contient, le maintien à peine troublé par des vaguelettes de vanité. Un code complexe qui encourage ou dissuade les attitudes, les allures, les opinions, se combine avec l’héritage génétique, l’influence, et s’y confond. Dans la plate profondeur des vitres réfléchissantes derrière lesquelles je turbine, on se scrute, on s’admire naïvement, on se complaît à sa beauté, on rétablit soigneusement sa mise, pour que les images se marient aux mots. Notre inquiétude furète des indices de nous partout où nos yeux l’apaiseraient, une flaque d’eau, une glace sans tain, une photographie, ou même une ombre, nous interrogeons sans cesse ces traces versatiles, qui troublent l’écran du cinéma que nous jouons.