Trationus

Tant tortille de la croupe, tactactac, cogne ses sabots cognent, dégaine une solide rangée de dents, moqueuse mais muqueuses cramoisies, & le putatif, le farouche fiancé papillonne, s’excède, & puis s’enfuit, & puis s’excède, avant de s’enfuir, elle trépigne, fulmine, naseaux vulcanisés, bouleversée cramée par les hormones, maaa ! mate-moi le matou ! mamama ! craque donc le cric, qu’il se caracole le cul, qu’il croque ton bec, le coquin à la chique chic mais chiche, qu’il te la chouine pas macache, & ne s’épanche en chuintant des chichis, chope la chochotte, tu lui chuchoteras bien tes charmes après la chose ; ils cavaleront, leurs foulées les unes dans les unes, mastiquant de même, les poils vieillis sous de semblables astres & d’identiques ondées, ils esquiveront unis, longtemps, le trépas, longtemps, &, tristes & gais, endureront leur déroute.