Lestedi

Je crache sur ton temple, sur tes prêtres, je crache sur ton autel, sur les pieds de tes prophètes, je crache sur tes monuments, construits par les efforts & le génie des artisans, je crache sur tes adeptes, bourreaux qui piaffent sous les convenances ; chères élites, votre ouvrage vous démasque, partout s’exsangue, écœurez notre vitalité, gaspillez l’abondance de nos mérites, domestiques larbins bonniches, érigerons-nous notre libération ?